CHOSEN

CHOSEN

"Hépatite A et voyage : respecter les mesures d’hygiène de base !"

Hépatites Info Service (HIS) : Rappelez-nous les modes de transmission de l’hépatite A ?

Les personnes qui voyagent, en particulier dans des pays à forte endémie, doivent savoir que la transmission de l’hépatite A se fait essentiellement par voie alimentaire. Il n’est pas inutile de rappeler que l’élimination du virus se fait par les selles une à deux semaines avant l’apparition des signes cliniques. Cette élimination constitue pendant quelques semaines une source de transmission directe de personne à personne, en particulier au sein des familles et dans les collectivités fermées. Chez les homosexuels masculins, les pratiques sexuelles digito-anales ou oro-anales favoriseraient la transmission de la maladie. La transmission indirecte est liée à la grande résistance du VHA dans le milieu extérieur, les principaux vecteurs étant l’eau, les coquillages, les crudités et tous les produits alimentaires manipulés avant leur consommation. Le sang peut être contaminant pendant la phase de multiplication du virus, qui précède et accompagne le début de la maladie.

HIS : Se vacciner contre l’hépatite A permet de limiter le risque de contamination. Combien de temps avant un départ en voyage la vaccination doit-elle être effectuée ?

Un mois avant le départ, c’est parfait. Les vaccins contre l’hépatite A sont très immunogènes, les taux de séroconversion étant de 98 à 100 % un mois après la première injection. Si vous vous faites vacciner quinze jours avant le départ, cela reste un délai acceptable puisque les anticorps protecteurs apparaissent deux semaines après la vaccination. Il ne faudra pas oublier malgré tout de faire un rappel à six mois ou à douze mois après la première injection.

HIS : Si une personne est partie sans se faire vacciner dans un pays où le VHA est présent, quelles précautions doit-elle prendre ?

Il faut respecter les mesures d’hygiène de base : se laver les mains chaque fois qu’on sort des toilettes, chaque fois qu’on revient du dehors, avant de manger, éviter les crudités, boire de l’eau en bouteille, et vérifier que les aliments que l’on mange soient bien cuits.

HIS : Quelles sont les conséquences d’une hépatite A ?

Généralement asymptomatique avant l’âge de 5 ans, l’hépatite A se manifeste dans plus de 80 % des cas chez l’adulte par un ictère franc (jaunisse), qui apparaît 25 à 30 jours après la contamination et qui régresse en 10 à 20 jours. La convalescence peut durer plusieurs mois. Toutefois, l’hépatite A n’évolue jamais vers une hépatopathie chronique. Elle guérit spontanément, il n’y a pas de traitement. La gravité est liée aux formes fulminantes (0,2 à 0,4 % des cas), dont le pronostic reste très mauvais chez l’adulte, malgré le recours possible à la transplantation hépatique d’urgence.

HIS : Que doit faire une personne contaminée par une hépatite A alors qu’elle se trouve en voyage ?

Rien d’autre que se reposer. Cette personne va généralement développer une hépatite aiguë qui peut se manifester sous la forme d’un syndrome pseudo-grippal avec une grosse fatigue, de la fièvre et des douleurs articulaires et un ictère. Parfois, l’hépatite aiguë peut passer inaperçue. En revanche, il est nécessaire de protéger son environnement et de s’informer des mesures à prendre pour éviter de transmettre le virus à son entourage.


Source : www.hepatites-info-service.org


Pour Plus d’Infos :

http://thebooksoflife.blog4ever.com

http://creativars.over-blog.com

http://adekoujames.blog4ever.com

http://adekoujames.blogspot.com

James ADEKOU +223 78894373



01/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres