CHOSEN

CHOSEN

RECEVOIR LES CONVIVES 6eme Partie

A TABLE : UTILISER SA SERVIETTE DE TABLE

 

Comment se servir de sa serviette... avec élégance

 

Au début du repas

Dépliez légèrement la serviette, sans la secouer, posez-la sur les genoux, dépliée dans le seul sens de la longueur. N'accrochez pas la serviette à votre cou 

Pendant le repas


Tirez délicatement la serviette pour essuyer la commissure des lèvres.
Essuyez vos lèvres en tenant votre serviette à deux mains. 

 

A la fin du repas, en sortant de table

Ne repliez pas votre serviette, ne la laissez pas non plus sur votre chaise mais posez-la à droite de votre assiette.

 

A TABLE : FUMER, SE GRATTER, ÉTERNUER, SE MOUCHER, TOUSSER, ROTER, ETC.

 

Peut-on fumer, se gratter, se curer les dents ou bailler à table ?

 

Comment faire quand on a envie de se moucher ou tousser lors d'un repas ?

 

Fumer à table

Ne fumez pas avant qu'on serve le fromage et uniquement si des cendriers sont disposés sur la table et toujours après avoir demandé à vos voisines, à vos voisins et à la maîtresse de maison, la permission. Ne fumez que si on vous le permet.

 

Se gratter

Même  si vous êtes pris à table de démangeaisons, restez stoïque et ne vous grattez pas…  ou alors le plus discrètement possible. Attendez d'être seul pour curer votre nez ou votre oreille

 

Se curer les dents

Même s'il y a des cure-dents sur la table, ne vous curez jamais les dents à table, prenez-en discrètement, puis au moment du café, servez-vous en dans les toilettes ou la salle de bain.

 

Se moucher

Ne secouez  pas votre mouchoir pour le déplier. Saisissez-le discrètement entre le pouce et l'index, mouchez-vous sans faire un bruit de trompette, sans vous détourner, puis comme si de rien n'était, le plus naturellement possible, sans l'examiner. Ne posez pas non plus votre mouchoir sur la table, enfoncez-le au plus vite dans votre poche.

 

Éternuer

Soyez le plus discret possible dans vos éternuements. Mettez la main devant votre bouche puis demandez que l'on vous en excuse. Si vous éternuements sont à répétition, on risque de vous dire "à vos souhaits ou à vos amours";  répondez alors  "merci",  tout simplement 

 

Tousser

Etouffez votre toux au creux de votre main, et surtout ne raclez pas votre  gorge et ne crachez pas.

 

Bâiller

Réprimez votre bâillement lorsque quelqu'un vous adresse la parole. Mais au cas où vous n'avez pu vous retenir, mettez toujours la main devant votre bouche. Rien n'est plus inélégant d'exposer aux regards son ennui et ses amygdales.

 

 

Roter et péter

Parfois on ne peut les réprimer, il faut bien que le corps exulte ! N'en faites pas toute une histoire, dite brièvement : « pardon ! » et reprenez au plus vite le cours de votre conversation, comme si rien n'était.

A TABLE : MANGER SON PAIN ET LE BEURRER AVEC ÉLÉGANCE

 

Comment manger le pain et le beurrer ?

 

Manger le pain

N'enfournez pas directement votre pain dans la bouche, rompez-le en petits morceaux avant de le manger
Ne coupez pas le pain avec votre couteau ou vos dents, mais avec les doigts
Ne "saucez" pas votre assiette, même si votre bout de pain est au bout de votre fourchette
Ne grignotez votre pain avant le 1er plat
Ne coupez pas d'énormes morceaux de pain pour "pousser"
Ne faites pas des boulettes avec la mie de votre pain
Ne vous emparez pas du pain de votre voisin, même si vous en avez très envie
Le pain est toujours placé à gauche de l'assiette, même entamé.

 

Les erreurs à ne pas commettre

Pain et couteau

Contrairement aux Anglais qui poussent les aliments vers leur fourchette avec un couteau, en France, nous devons nous aidez d'un morceau de pain

Beurrer le pain

Prélevez sur le beurrier à l'aide d'un couteau à beurre un petit morceau de beurre puis déposez-le sur votre assiette.

Ne beurrez pas votre pain d'avance, mais un petit morceau de pain à la fois que vous mangerez de suite.

 

A TABLE : SE SERVIR

 

Comment faire quand on vous présente un plat

Ne choisissez pas le morceau qui vous convient le mieux. Prenez celui qui est devant vous,  sans faire aucun commentaire du style : « je n'ai pas faim aujourd'hui » ou « j'adore » ou encore « je n'aime pas ce plat ».

Même si vous êtes affamé ou très gourmand, évitez de prendre une trop grosse part ou même deux. Servez-vous modérément. Vous vous resservirez plus tard, au second passage du plat.

Si vous êtes allergique à certains aliments, vous aurez pris soin d'en avertir vos hôtes sinon servez-vous de tout, quitte à prendre une petite portion et à la dissimuler sous vos couverts. N'offensez pas vos hôtes, qui ont choisi ou préparé ce plat.

Ne commencez jamais à manger, même pas à saisir vos couverts avant  que tout le monde ne soit servi et que la maîtresse de maison l'ait autorisé en commençant à manger.  Si, en pleine conversation, elle oublie de le faire, avec humour rappelez-la à l'ordre et demandez-lui  la permission d'attaquer votre plat avant qu'il ne refroidisse.

Les erreurs à ne pas commettre

- Ne refusez jamais un plat présenté

- Ne vous resservez d'un plat que lorsque la  maîtresse de maison vous invite à le faire
- Evitez de laisser malencontreusement glisser les couverts de service au fond du plat.
- Reposez la fourchette, dents tournées vers le bas et cuillère, face bombée vers le haut.

 

 

A TABLE, SE SERVIR DE SES COUVERTS

 

Quels couverts utiliser ?

 Utilisez d'abord les couverts les plus éloignés de votre assiette, puis ainsi de suite, plat après plat

Si vous ne savez pas s'il faut utiliser vos couverts ou vos doigts pour manger quelque chose, utilisez toujours les couverts. Ainsi vous ne ferez aucune erreur.  Sachez tout de même que seuls les biscuits, la pâtisserie sèche, les raisins et les cerises peuvent se manger avec les doigts, tous les autres aliments doivent être mangés avec des couverts, y compris les fruits, les gâteaux, les tartes.

 

Comment utiliser ses couverts ?

Ne désignez jamais quelqu'un avec vos couverts, ne les  brandissez pas, ne jouez pas avec

Ne croisez pas vos couverts dans votre assiette lorsque vous avez fini, mais placez-les parallèlement en travers de l'assiette la fourchette le dos courbé contre l'assiette.

Bien utiliser couteau et fourchette

Si vous désirez boire, parler ou vous resservir, reposez vos couverts dans votre assiette. Le couteau doit de préférence être posé perpendiculaire à vous-même sur le bord, quand vous n'en faites pas usage. S'il y a un porte-couteau près de votre assiette, posez-le dessus

N'empoignez jamais votre couteau à pleine main mais tenez-le délicatement par l'extrémité du manche.

En mangeant, prenez la fourchette de la main droite si vous n'utilisez pas de couteau. Sinon prenez la fourchette de la main gauche et le couteau de la main droite.

Si on vous demande de passer un couteau, présentez-le toujours par le  manche

Ne portez jamais votre couteau à la bouche, ne le léchez pas

Ne vous servez pas du couteau pour manger la salade, l'omelette, le pain, les pâtes ou la pâtisserie ou le poisson si vous ne disposez pas de couteau réservé à cet effet. Aidez-vous d'un morceau de pain si cela est nécessaire. En règle générale, il est conseillé d'utiliser le couteau le plus rarement possible, privilégiez la fourchette.

N'utilisez pas votre couteau pour entasser les aliments sur votre fourchette,  si besoin est, poussez-les avec un morceau de pain

Ne rapprochez pas votre index des dents de la fourchette. Il ne doit pas non plus dépasser la virole qui sépare le manche de la lame du couteau. 

 

Bien utiliser une cuillère

N'enfoncez pas votre cuillère à soupe entièrement dans votre bouche
 
N'utilisez pas votre cuillère pour manger une compote de fruits ou une mousse au chocolat mais une fourchette. Prenez seulement  le jus avec la cuillère. En règle générale, abandonnez le plus souvent la cuillère au profit de la fourchette au moment des desserts, sauf s'il n'y en a pas sur la table.

 

BIEN SE TENIR À TABLE

 

Comment bien se tenir à table

 

C'est surtout à table que l'on juge surtout si quelqu'un a  eu la chance de bénéficier d'une bonne éducation.

Si vous avez le moindre doute sur l'attitude à adopter face à tel ou tel plat, à tel couvert ou verre, ne faites jamais quoi que ce soit avant que votre hôte ne le fasse en premier, attendez un peu, observez la façon d'agir des autres invités ou de votre hôtesse et imitez-les.

Les erreurs à ne pas commettre

A table :
- Ne vous balancez pas, ne vous affaissez pas sur votre siège. Tenez-vous droit. Le dos ne doit pas toucher le dossier du siège.
- Si vous êtes timide et maladroit, faites en sorte de ralentir vos gestes
- Ne tournez jamais le dos à vos voisins de table
- Posez les mains sur la table, les poignets de part et d'autre de votre assiette
- Ne posez pas vos coudes sur la table
- Même pour couper votre viande gardez vos coudes serrés le long du corps, de  façon à ne pas gêner vos voisins de table
- Ne vous étalez pas sur la table,  le coude devant votre assiette ni derrière comme pour la protéger d'un ennemi
- Ne salez pas les plats sans même les avoir goûté
- Demandez le sel à votre voisin plutôt que de vous coucher sur la table pour l'attraper
- Ne passez jamais le bras devant votre voisin
- Excusez-vous si vous devez sortir de table pour passer un coup de fil ou aller aux toilettes

 

MANGER AVEC ÉLÉGANCE

- Ne vous précipitez pas !
- Mastiquez la bouche fermée et sans bruit.
- Ne parlez pas la bouche pleine
- Faites en sorte de prendre des bouchées facilement assimilables de façon à pouvoir répondre à toute question, sans attendre de longues minutes
- Ne levez pas les coudes quand vous mangez, gardez-les près de votre corps
- Ne vous penchez pas sur votre assiette ni sur votre fourchette, mais approchez vos couverts jusqu'à votre bouche.
- Ne touchez jamais les aliments avec vos mains, excepté le pain
- Ne portez jamais le couteau à vote bouche : utilisez votre fourchette
- Ne raclez pas votre assiette jusqu'à la dernière miette pour la rendre aussi propre qu'au début du repas
- Evitez les bruits de bouche : succion ou aspiration
- Ne vous risquez pas à demander à votre voisin la permission de goûter son plat ou de finir ses restes.

Les erreurs à ne pas commettre

Ne posez jamais sur la table :
- vos lunettes
- votre téléphone portable
- vos médicaments
- votre sac

 

BOIRE ET SERVIR L'EAU, LE VIN ET LE CHAMPAGNE

 

Comment boire vin et eau, à table, en respectant les usages

Ne buvez pas avant d'avoir commencé à manger, attendez que la maîtresse de maison vous y invite.

N'avalez pas de l'eau ou du vin à grandes gorgées

Ne renversez pas la tête en buvant

Essuyez-vous les lèvres avant et après avoir bu une gorgée

Ne laissez pas de traces de rouge à lèvres sur votre verre

Ne mettez pas de glace dans votre verre à vin.

 

Comment prendre un verre avec élégance

Saisissez votre verre par le dessous mais pas par le pied

Vous pouvez soulever légèrement votre verre au moment où l'on vous sert, mais pas le tendre, ni vous servir vous-même.

Seule une coupe de Champagne se tend.  

 

Vous voulez que l'on vous resserve du vin ?

Si vous voulez que l'on vous resserve du vin, finissez votre verre

 

Vous avez assez bu ?

Si vous jugez que vous avez assez bu, laissez votre verre plein, on ne vous resservira plus
Ne posez pas votre main sur votre verre pour refuser du vin

 

Servir le vin

-Ne laissez jamais une femme déboucher une bouteille de vin, l'usage veut que ce soit  le travail d'un homme
- N'arrachez pas la bande de métal enserrant le goulot, retirez juste ce qui cache le bouchon

- Évitez de faire du bruit en débouchant une bouteille de vin

- Ne saisissez pas la bouteille de vin par le fond, seuls les serveurs, dans les restaurants, agissent ainsi dans le but de montrer l'étiquette au client. Servez le vin blanc rafraichi mais non glacé

- Si l'eau se boit, le vin, lui, se déguste : ne remplissez un verre qu'à moitié, jamais complètement


- Servez les vins blancs et secs avant les vins rouges, les vins légers avant les vins corsés, les vins frais avant les vins chambrés.

- Servez le Champagne "frappé" mais pas glacé. Ne le mettez jamais au congélateur pour accélérer son refroidissement, le froid extrême risquerait de le casser. L'idéal est de plonger la bouteille toute entière dans un seau à Champagne rempli aux 2/3 d'eau froide et 1/3 de glaçons.


- Ne versez pas une bouteille de vin rouge jusqu'à la dernière goutte, si le vin est de qualité il risque de conserver un léger dépôt

 

MANGER AVEC ÉLÉGANCE FRUITS, LÉGUMES, CRUSTACÉS, FOIE GRAS, ETC…

 

Comment s'y prendre pour manger des :

 

Abricots

Ne le pelez pas, piquez votre fourchette dans la chair puis coupez-le en deux à l'aide d'un couteau et retirez le noyau.

 

Ananas

On le présente déjà coupé soit en tranches soit en morceaux, il ne vous restera plus qu'à vous servir de votre fourchette.

 

Artichauts

Détachez les feuilles une à une, puis à l'aide de l'arrondi de la fourchette retirez le foin puis trempez chaque feuille, l'une après l'autre, dans la sauce. Mangez le cœur à l'aide d'une fourchette et d'un couteau.
On ne sert pas d'artichaut dans un grand dîner

 

Asperges

Servez-vous de votre fourchette pour saisir l'asperge, la tremper dans la sauce et la manger. N'utilisez votre couteau que si l'asperge ne cède pas au tranchant de la fourchette. Dans ce cas, vous laisserez dans l'assiette la partie  la plus dure. Mais en principe, il est du devoir de la maîtresse de maison de présenter les asperges parfaitement épluchées de façon à ce qu'il ne subsiste aucun bout ferme.
Ne vous servez de vos doigts que lors les repas d'intimes

 

Avocats

On le présente coupé en deux, noyau retiré, farci ou non.
Détachez la chair à l'aide d'une petite cuillère

 

Bananes

Incisez la peau sur toute la longueur avec le couteau à dessert, dégagez le fruit, puis coupez-le en rondelles pour le manger.

 

Brochettes de viande, de poisson ou de fruits

Tenez la brochette de la main gauche et à l'aide de la fourchette de la main droite, faites doucement glisser les morceaux dans l'assiette en prenant garde de ne pas vous  éclabousser.

 

Cerises

Saisissez la cerise par la queue, mettez-le dans la bouche puis laissez tomber le noyau dans la main droite, à demi fermée en cornet. Vous le déposerez dans l'assiette

 

Crevettes et langoustines

A l'aide du couteau et de la fourchette, séparez la tête du corps puis coupez les pattes, et tout en plantant votre fourchette dans la chair, détachez la carapace avec le couteau.

 

Escargots 

On présente les escargots dans des assiettes spéciales à alvéoles. 
Les escargots se dégustent dans leur coquille. A l'aide de la pince conçue pour emprisonner la coquille, saisissez l'escargot et avec une fourchette à deux dents, retirez la chair et mangez-la.
En principe on ne sert des escargots que lors d'un repas d'intimes. A cette occasion, et à cette occasion seulement, même si ce n'est pas très élégant, il est permis de saucer le beurre dans votre assiette.

 

Figues fraîches

Coupez-les en quatre puis pelez-les à l'aide d'un couteau et prélevez la pulpe à la fourchette.

 

Foie gras

Le foie gras ne se tartine pas comme du pâté sur du pain.  Découpez-le à la fourchette, puis mangez-le avec un petit morceau de toast

 

Fraises et framboises

Servez-les équeutées. Mangez-les avec une fourchette

 

Frites

N'utilisez pas vos doigts, piquez-les avec votre fourchette

 

Fromage

N'étalez pas le fromage sur le  pain, déposez-le délicatement sur un morceau de pain préalablement découpé puis mangez-le.

 

Homards

Normalement il doit être présenté sur l'assiette, déjà décortiqué et la chair détachée. Vous le dégusterez à l'aide de couverts à poisson et de casse-noix, si les pattes n'étaient pas cassées.

 

Huîtres

Prenez la coquille dans le creux de la main gauche, détachez la chair avec la fourchette à huître puis buvez sans bruit l'eau de mer et enfin avalez l'huître.

 

Kiwis

Epluchez-le à l'aide du couvert à dessert puis coupez-le en rondelles pour le manger.

 

Mandarine et orange

Incisez la peau, dégagez le fruit, puis mangez-les en quartiers à la fourchette

 

Melon

Coupé en deux, s'il y a ou non du porto ou du pineau dedans, mangez-le à l'aide d'une cuillère. Servez-vous du couteau et de la fourchette uniquement s'il est servi en tranches.

 

Moules

Tenez la coquille dans le creux de la main gauche puis servez-vous d'une moule vide comme une pince et détachez la chair

 

Œufs à la coque

Ne le décapitez pas la coquille avec votre couteau mais brisez la calotte à petits coups de cuillère puis écalez le sommet de l'œuf et enfin mangez-le à l'aide d'une petite cuillère, sans prendre la coquille dans la main pour en racler, à l'aide de la cuillère, les dernières parcelles.
Après l'avoir mangé, écrasez la coquille dans l'assiette, afin qu'elle ne roule pas et ne tombe par terre lorsqu'on débarrassera les assiettes

 

Omelettes

Ne vous servez jamais d'un couteau pour couper une omelette, utilisez le côté de la fourchette. 

 

Pêches

Servez-vous de vos couverts à dessert pour l'éplucher. Ne la découpez pas en quartiers. 

 

Poissons

Incisez-le avec le couteau à poisson le long de l'arête dans sa longueur puis ouvrez-le et détachez les filets et déposez-les, pour les manger, sur le côté de l'assiette.
Si vous avez malencontreusement avalé une arête, ne la saisissez pas avec vos doigts, déposez-la du bout des lèvres sur la fourchette puis placez-la sur le bord de l'assiette
Si le poisson est présenté en papillote, ouvrez le papier délicatement avec le couteau et la fourchette, évitez d'utiliser vos doigts.

 

Pommes de terre et autres légumes

À moins que les légumes ne soient déjà présents en purée, ne les écrasez pas dans votre assiette, si besoin est, coupez-les avec le côté de la fourchette.

 

Pomme ou poire

Utilisez vos couverts à dessert pour les couper en quatre, puis piquez chaque quartier avec la fourchette et pelez-les avec votre couteau

 

Salades

C'est souvent en regardant quelqu'un manger sa salade que l'on s'aperçoit s'il a été éduqué ou non. Sachez-le : utilisez un couteau pour couper sa salade est une faute majeure !
Normalement la salade doit être présentée dans son saladier ou dans l'assiette, préalablement effeuillée et les feuilles coupées.
Si les feuilles sont trop larges, pliez-les avec la fourchette, en vous aidant d'un petit morceau de pain.

Soupe ou consommé

Lors d'un dîner élégant on ne sert pas de soupe mais un consommé.
Portez la cuillère à la bouche par le bout, à la Française et non par le côté, à l'Anglaise sans trop l'enfoncez dans votre bouche.


Les erreurs à ne pas commettre

A table

Ne soufflez pas sur une soupe ou un consommé pour les refroidir.  N'inclinez pas votre  assiette pour en recueillir les dernières gouttes. 
Ne raclez pas non plus l'assiette avec votre cuillère.
N'aspirez pas le consommé contenu dans la cuillère en faisant des bruits de succion.

 

PARLER AUX AUTRES A TABLE

 

Comment parler à ses voisins de table

Partagez votre conversation de manière égale entre vos voisins de droite et de gauche.
Quand vous parlez à quelqu’un, inclinez uniquement la tête dans sa direction et non les épaules, pour ne pas tourner le dos à votre autre voisin.
Les hommes n'ont pas que le devoir de servir le vin de leurs voisines mais également et de leur faire la conversation
Si vos voisins ne vous adressent pas la parole, dites-vous que ce ne sont pas des gens éduqués et profitez de ce laps de temps, pour réfléchir au planning de votre semaine. Evitez d'afficher votre ennui.
Mais si la situation s'éternise et devient difficile, avec le sourire, n'hésitez pas à  demander à vos voisins de table la raison. Au moins leur confusion vous divertira.
Évitez d'interpeller un convive à travers la table
Ne coupez pas la parole à l'un de vos voisins, sauf en cas de grossièreté ou de vulgarité de sa part,
Si vos voisins vous font rire (ce qui hélas est assez rare)  évitez les barrissements ou les hennissements trop sonores

 

Quel sujet de conversation aborder ?

Tentez d'identifier ce qui intéresse vos voisins en les écoutant et en leur posant des questions

Evitez les sujets trop personnels et les sujets qui fâchent (la religion, la politique et l'argent), parlez de tout et de rien, mais jamais de quelque chose de trop important

Vous n'êtes pas d'accord avec leur position politique, taisez-vous ! 
N'émettez pas d'opinions tranchées
Ne monopolisez pas la conversation
Ne médisez sur personne, ne colportez pas de ragots
Evoquez le climat, les problèmes d'écologie, et sans faire étalage de vos connaissances, du dernier film que vous avez vu au cinéma, ou la dernière exposition que vous avez pu admirer.
Introduisez habilement des sujets de conversation qui valorisent vos convives
Si vous trouvez un plat délicieux, n'hésitez pas à féliciter la maîtresse de maison
Ne vous vantez pas ni de la beauté de votre maison, ni de la qualité des plats et des vins que vous servez, laissez vos invités en faire l'éloge
N'imposez rien et ne faites jamais aucune remarque à vos invités, quelqu'un de bien élevé ne se permettra jamais de dire à qui que ce soit ce qui se fait ou ne se fait pas.
En recevant vous ne devez poursuivre qu'un seul but : faire passer une soirée d'exception à vos invités


Les erreurs à ne pas commettre
- Si quelqu'un vous dit « merci », ne répondez jamais «de rien» ou «pas de quoi», mais plutôt « je vous en prie », car le geste que vous venez de faire, s'il est naturel pour vous, n'est pas «rien» pour l'autre
- Ne dites jamais "Excusez-moi", mais "je vous prie de m'excuser". L'excuse n'est jamais acquise.
- En aucun cas vous n'avez à engager une conversation avec la personne qui fait le service.
- Vous ne  vous devez pas non plus être désagréable

 

Les erreurs à ne pas commettre

-Evitez de placer deux hommes ou deux femmes les uns à côtés des autres. Alternez un homme une femme.
-Si vous le pouvez, optez pour une table ronde, ce qui facilitera la distribution des convives et évitera à certains d'être assis à de mauvaises places
-Réservez-vous le siège le moins confortable et la place la moins agréable (bouts de table, pieds de table, vue sur la porte du débarras ou la poubelle) et surtout celle près de la cuisine, pour pouvoir vous éclipser discrètement sans gêner les convives
-Si vous devez ajouter des tabourets ou des chaises d'appoint autour de la table, réservez-les aux hommes
-Placez vos convives en tenant compte des affinités et des incompatibilités d'humeurs de chacun.
- Ne mettez pas côte à côte des amis timides ou peu bavards ! Alternez-les avec ceux qui ont le verbe facile.
- Lorsque tous les invités sont socialement du même niveau, l'honneur revient à l'invité qui occupe la fonction la plus importante, à celui qui est reçu pour la première fois ou à la plus âgée
-Séparez toujours les couples, sauf les fiancés et les jeunes mariés de moins d'un an
- Laissez l'invité d'honneur présider
-Accordez à une femme le même rang social que son mari, à moins qu'elle-même n'exerce une fonction plus importante.
- Un ecclésiastique occupera la place d'honneur, sauf en présence d'une autorité.
- Si le dîner est placé, surtout, n'essayez pas de changer de place, la moindre des choses et de demander  son autorisation à la maîtresse de maison. Si elle refuse, inclinez-vous avec le sourire et n'insistez pas.

 

Si vous êtes célibataire

Placez en face de vous une amie ou un parent, mais jamais un homme marié ou un célibataire, à moins d'être vraiment très amis. Mais vous pouvez également installer en face de vous votre invité d'honneur. 

S'il ne s'agit pas d'un dîner élégant, et si invités sont des proches, rien ne vous oblige à un placement strict, surtout si le dîner a pour but de faciliter la rencontre de deux personnes.

 

Pour plus d’infos :

http://adekoujames.blog4ever.com

http://adekoujames.blogspot.com

 

 

 



18/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres