CHOSEN

CHOSEN

Savoir-vivre. Recevoir et être reçu! 3ème Partie

Préséance

A moins d'avoir de hautes personnalités à sa table et de devoir suivre L'ORDRE DES PRESEANCES OFFICIEL, on s'en tiendra à ces quelques règles

  • Une femme occupe la place que lui confère la position de son mari, à moins qu'elle-même n'ait de hautes responsabilités.
  • Un ecclésiastique occupe la place d'honneur, sauf en présence d'une autorité.
  • Un couple de sang royal préside, on s'en doute, mais côte à côte.
  • Lorsque tous les invités sont à égalité, l'honneur revient à celle qui occupe la fonction la plus importante, à la personne reçue pour la première fois ou à la plus âgée (concernant l'âge on peut aussi prendre en compte les années de mariage). A noter qu'une femme occupe la place que lui confère la position de son mari.
  • La maîtresse de maison laisse présider la très haute personnalité qu'elle aura invitée.
  • Pour faire honneur à deux couples de statut égal, on placera Madame X à la droite du maître de maison et Madame Y à sa gauche, Monsieur Y à la droite de la maîtresse de maison et Madame X à sa gauche.

Il existe deux manières classiques de placement : à la française ou à l'anglaise.

  • A la française, le maître et la maîtresse de maison se placent au centre de la table, en face l'un de l'autre si la table compte 6, 10 ou 14 convives (multiples de 4 + 2), et décalé d'une place pour maintenir l'alternance hommes-femmes lorsqu'il y a 8, 12 ou 16 personnes (multiples de 4). Dans ce dernier cas, ce sont deux femmes ou deux hommes qui président.
  • A l'anglaise, le maître et la maîtresse de maison se placent aux extrémités de la table, en face l'un de l'autre si la table compte 6, 10 ou 14 convives (multiples de 4 + 2). Pour les tables de 8, 12 ou 16 personnes (multiples de 4) ce sont deux hommes ou deux femmes qui président afin de conserver l'alternance hommes-femmes. Dans ce cas, la personne qui préside en second est celle à qui on veut faire honneur ou le plus proche parent du même sexe. Le placement à l'anglaise permet d'honorer davantage d'invités car il n'y a pas de bouts de table, mais il interdit d'asseoir un homme et une femme en face l'un de l'autre.

 A la table d'un célibataire

  • Une femme célibataire placera en face d'elle une amie ou un parent, mais jamais un homme marié ou un célibataire, à moins d'être vraiment très lié.
  •  Un homme célibataire placera en face de lui la personne à qui il veut faire honneur, mais pas une femme mariée si son mari est absent.

 Chaque formule a ses avantages, mais ce sont souvent la forme de la table, la configuration de la salle à manger et le style des invités qui imposent d'eux-mêmes tel ou tel placement.
 
Si les invités sont des proches et que l'on ne souhaite pas s'en tenir à une forme stricte, rien n'empêche de faire un plan de table pour faire honneur au récipiendaire, par affinité, ou pour faire se rencontrer deux personnes.

Source : http:// bottin-mondain.fr

http://thebooksoflife.blog4ever.com

Pour Plus d’Infos :

http://creativars.over-blog.com

http://adekoujames.blog4ever.com

http://adekoujames.blogspot.com

James ADEKOU +223 78894373



04/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres