CHOSEN

CHOSEN

ACCOMPAGNEMENT DE PROJET 3eme Partie

Six étapes pour réussir son projet décisionnel

L’accompagnement joue un rôle majeur dans la réussite de projets décisionnels. A la suite de l’acquisition du logiciel, cet accompagnement a en effet pour but d’aider les entreprises à toutes les étapes du déploiement : conseil, support, formation, etc. Mais en quoi cela consiste-t-il précisément, et quelles sont les bonnes pratiques à déployer ainsi que les précautions à prendre ? Explication en 6 étapes d’un accompagnement de projet décisionnel réussi avec Lionel Poli, Directeur des Services SAS

 

5. Formez vos utilisateurs

La mise en place d’une solution décisionnelle peut bouleverser les habitudes de travail des salariés et parfois même changer les processus de l’entreprise. La phase de formation et de transfert de compétences constitue donc une étape cruciale. Objectif : garantir l’autonomie. Prévoyez dès le départ des sessions de formation adaptées à chaque profil d’utilisateur et encouragez leur adhésion en favorisant leur participation tout au long du projet. Ne négligez pas les propositions de prestations d’accompagnement à la conduite du changement. Les projets décisionnels sont la traduction de votre organisation et, potentiellement, de nouveaux processus que vous souhaitez voir mis en œuvre et pour lesquels l’adhésion de tous les acteurs de votre entreprise est indispensable. On ne le rappellera jamais assez : la réussite de la mise en œuvre d’un outil décisionnel repose sur une mobilisation de toute l’entreprise !

                                                       

La réussite de la mise en œuvre d’un outil décisionnel repose sur une mobilisation de toute l’entreprise

 

 

6. Nommez des administrateurs en interne

Votre application décisionnelle n’est pas figée et sera susceptible d’évoluer tant dans ses paramétrages que sa configuration tout au long de son cycle de vie. Envisagez un administrateur fonctionnel en charge de qualifier les nouveaux besoins et paramétrer l’application et un administrateur technique responsable du chargement de nouveaux indicateurs selon les spécifications du métier.

La souplesse et l’évolutivité des solutions décisionnelles permettent d’envisager ce mode opératoire. Au fil des besoins des utilisateurs et des changements de votre environnement technologique, pensez à nommer des responsables applicatifs en interne chargés d’administrer ses évolutions futures et veiller au bon fonctionnement quotidien. Vous pouvez également déléguer cette tâche à un prestataire externe, spécialisé, pour tirer le maximum de son potentiel.

Les éditeurs proposent également la mise en place d’une structure de type Centre de Compétence Décisionnel est un outil pertinent dans le cadre du suivi du cycle de vie de votre projet. Cette structure pluridisciplinaire accueille le métier, l’IT et des consultants techniques et/ou fonctionnels chargé d’identifier et qualifier les nouveaux besoins, d’estimer l’opportunité des évolutions, de tracer la réponse et mobiliser l’équipe les mieux adaptées. Il est observé que les actions de ce type d’organisation permettent une réduction significative du coût et des délais de réalisation des lots, versions et nouvelles solutions que vous comptez déployer.

 

Pour Plus d’Infos :

http://creativars.over-blog.com

https://adekoujames.blog4ever.com

http://adekoujames.blogspot.com



15/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres