CHOSEN

CHOSEN

HOMME, BIEN S’HABILLER AU MASCULIN, LES PIEGES A CONTOURNER

 

La mode tend des pièges qu’il vous appartient de contourner pour ne pas tomber dans l’excès.

Le vestiaire masculin offre de multiples choix, certes, mais il est plus limité qu’un vestiaire féminin. 

Il faut donc jouer sur les matières, les couleurs, et les coupes. Une erreur de style, ou tout simplement de goût est très vite arrivée.

Voici quelques conseils pour mettre le fantôme du « outsider » au placard. 

Le jeu des matières : 
Si vous assortissez les bonnes matières, la moitié du travail est fait. Il ne vous restera plus qu’à faire montre de vos bonnes manières ! 

Comme pour tout mélange, écartez la tentation du cocktail de matières : le velours et la soie, qui, pris séparément, sont des tissus très riches et illuminent une tenue, ne vont pas ensemble. 

 

Le velours se porte avec  du jean en bas, ou avec du coton, de la laine angora ou du cachemire en haut. 

La soie se suffit à elle-même, mais des mélanges sont imaginables avec le jean ou le lin. 

La valse des couleurs 
Fiez-vous aux couleurs chromatiques qui vont par pair : le noir et le blanc, en plus d’aller ensemble, peuvent s’assortir avec tout. 

Pour les couleurs vives, il vaut mieux mettre les complémentaires ensembles : le rouge avec le vert, le jaune et le violet …

Même si parfois des styles s’affirment par le choc des couleurs ou des motifs, si l’on n’est pas sûr de soi, on évite les mariages qui tuent comme le bleu ouvrier avec le jaune poussin. 

Il vaut mieux se tourner vers des couleurs plus pastel. 

Le choix crucial de la coupe : 
Varier les formes des vêtements peut s’avérer payant, mais l’erreur de style n’est jamais loin. 

Si vous décidez d’abandonner au vestiaire les classiques comme la chemise, oubliez les « over-size », et optez pour un T-shirt « close-fit », indispensable pour entrer dans le monde de l’élégance masculine. 

Attention cependant aux modèles trop collants, qui feront penser que vous avez un ego surdimensionné. 

Léger, ample, et pas trop bouffant, le « close fit » vous donnera un air plus humble et par là même, plus intéressant et abordable. Le piège : le pantalon à pince. 

Si vous tenez vraiment à en porter un, pour un style très british de bonne famille, portez votre chemise à l’intérieur du pantalon …  Et qu’elle y reste ! Celle-ci ne doit pas être ample mais parfaitement ajustée, le mieux restant une chemise sur mesure. Visuel Givenchy

 

Pour Plus d’Infos :

 

 

http://creativars.over-blog.com

https://adekoujames.blog4ever.com

http://adekoujames.blogspot.com



17/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres