CHOSEN

CHOSEN

La dépression d'un proche. 3ème Partie

Sachez reconnaître la dépression de vos enfants

 

Bien souvent son appétit va changer. Chez l’enfant petit c’est le manque d’appétit qui prédomine ; chez l’adolescent, il va plus souvent s’agir de fringales, voire de boulimie vraie. Quant au sommeil il est toujours perturbé ; l’enfant refuse le coucher, a des difficultés à s’endormir, dort mal, se fatigue.

D’un comportement d’opposition à une auto dévalorisation, renforcée parfois par la réaction familiale, se créé un cercle vicieux où la dépression s’aggrave, sans être reconnue ni même suspectée.

http://thebooksoflife.blog4ever.com

 

Que faire face à la dépression de l’enfant ?

Devant un changement de comportement d’un enfant ou d’un adolescent qui ne s’explique pas légitimement par un événement familial, social ou personnel, si ce changement dure et s’il y a une souffrance, il faut consulter.

Le rôle du médecin de famille ou du pédiatre est important aussi bien au plan diagnostique que thérapeutique. Faire le diagnostic, l’expliquer à la famille et obtenir son aide peut suffire à surmonter l’épisode dépressif.

Mais si le trouble persiste et résiste à cette première approche, il est souhaitable de voir un pédo-psychiatre qui pourra décider de la prise en charge la plus adaptée.

Chez l’enfant, il est rare que les médicaments antidépresseurs soient indiqués. En revanche, ils peuvent être très utiles chez l’adolescent.

Plusieurs formes de psychothérapies peuvent être utilisées ; le choix de l’une ou l’autre se fait avec la famille et l’enfant lui-même.

http://thebooksoflife.blog4ever.com

 

Source : doctissimo.fr

Pour Plus d’Infos :

http://creativars.over-blog.com

http://adekoujames.blog4ever.com

http://adekoujames.blogspot.com

James ADEKOU +223 78894373

http://My.ws/adekoujamesrivierart



09/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres