CHOSEN

CHOSEN

Les parties prenantes du projet associatif. 1ère Partie

Qu’il s’agisse de rédiger les statuts ou de mettre en place d’une démarche de gouvernance, une des premières étapes consiste à identifier les parties prenantes de l’association, les personnes ou les groupes de personnes, qui profitent de sa présence et ont intérêt à sa préservation.

La relation avec les parties prenantes repose sur un contrat initial passé avec l’association. Selon les intérêts en présence, la gouvernance ne sera pas la même pour une association de 10 bénévoles avec 3.000 usagers qu’une association comptant 300 usagers pris en charge par 50 salariés.

C’est les intérêts de ces parties prenantes qui seront tout particulièrement visés par la gouvernance et c’est relativement à elles que la démarche de transparence sera mise en œuvre.

 

Les usagers/bénéficiaires de l’association

Quelles soient petites ou grandes, les associations s’adressent souvent à un public d’usagers qui bénéficie des services rendus par la structure. Des petites associations de pratique au secteur médico-social, l’activité de ces structures relève la plupart du temps des services rendus à la personne. Les usagers/simples adhérents sont souvent les premières parties prenantes de l’association, au moins sur le plan numérique, et même s’ils ont un comportement de “pure consommation”.

 

Le public rencontré par l’association varie suivant son modèle et son rayonnement. Les associations gestionnaires reçoivent des publics particuliers (élèves mineurs, handicapés, malades, délinquant, etc) dont le statut est réglementé. La rémunération du service rendu à l’usager est prise en charge directement par les pouvoirs publics, tandis que les associations de proximité se financent directement auprès des adhérents/usagers, par les cotisations et le prix des services rendus.

 

Les membres actifs et les salariés de l’association, les dirigeants bénévoles

Que les ressources humaines soient bénévoles ou salariées, l’association est portée par un noyau de personnes qui incarnent le projet associatif au quotidien. Qu’il s’agisse de produire ou de diriger, bénévoles et salariés sont source de toute la valeur ajoutée qui est procurée aux usagers : leur place dans l’association doit donc être définie avec soin. Ils constituent certainement la seconde partie prenante.

Source http://association1901.fr

Pour Plus d’Infos :

http://creativars.over-blog.com

https://adekoujames.blog4ever.com

http://adekoujames.blogspot.com

James ADEKOU +223 78894373



01/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres