CHOSEN

CHOSEN

Sept conseils pour laisser son stress à la maison. 3ème Partie

5. " Visualiser " le mieux.

Flop d'un projet prometteur, conjoint(e) au chômage, compte bancaire à sec... Votre stress galope. Cette gérante d'une boutique télécoms a bien réagi. Elle a verbalisé ses émotions en s'avouant : " Je vis une situation angoissante ! ", " J'ai peur ". Puis chaque matin elle a pris l'habitude de visualiser un avenir radieux, les yeux fermés : une croisière dans les Caraïbes... Elle répond aussi à la question : " Et si on gagnait au loto, on ferait quoi ? ". Et elle arrive zen au boulot.

 

6. S'étourdir de travail.

Son gendre avait un rendez-vous dans les Twin-Towers ce 11 septembre. Sans nouvelles et n'ayant aucune prise sur la situation, ce DRH s'est noyé dans le travail, sur des tâches simples et mécaniques : classements de dossiers, nettoyage de mails. (Le gendre s'en est sorti). C'est une bonne façon de tromper une attente éprouvante pour les nerfs : diagnostic médical, verdict de tribunal, silence d'un proche etc. A l'inverse, emparez-vous d'une mission qui vous passionne, elle mobilisera tous vos neurones.

 

7. Imaginer le pire du pire.

C'est une technique de coaching puissante lorsque se rassurer ne fonctionne pas. Hyper stressé on ne voit n'y très loin ni très large. Alors rajoutez-en, imaginez le pire des scenarios afin de dédramatiser le présent. Variante : imaginez une suite catastrophe à la situation passée. " Si je ne m'étais pas fâché (e) " : les choses auraient dégénéré comme ci, comme ça, avec telles conséquences horribles... ". Ouf, vous y avez échappé !

Source Marie-Madeleine Sève.

Pour Plus d’Infos :

http://creativars.over-blog.com

https://adekoujames.blog4ever.com

http://adekoujames.blogspot.com

James ADEKOU +223 78894373



06/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres