CHOSEN

CHOSEN

Quand le conjoint déprime...2ème Partie

Et s'il refuse de se faire aider ?

Choisissez de préférence un médecin qu'il (ou elle) connaît. La plupart du temps, ce sera le médecin traitant. On peut aussi lui proposer d'aller voir d'emblée un psychiatre. Certains déprimés en sont parfois effrayés : "Mais je ne suis pas fou !" Mais il faut savoir que cette proposition peut en soulager d'autres : elle donne à certains déprimés le sentiment que l'entourage, le conjoint, comprennent et acceptent la réalité de leur souffrance.

S'il refuse toute aide médicale, essayez de mettre à profit le manque de"tonus"qu'il présentera, à certains moments, pour l'entraîner.

Il y a toutefois des situations d'urgence : quand la personne semble incapable de prendre toute décision, qu'elle évoque le suicide, qu'elle paraît dans un état de dépression avancée. Sachez les reconnaître et prenez les choses en main. Appelez un médecin ou un psychiatre pour une visite à domicile. Dans certaines grandes villes, il existe aussi des services S.O.S. Médecins ou S.O.S. Psychiatrie (adresses dans l'annuaire ou par minitel).

http://thebooksoflife.blog4ever.com

 

Devez-vous l'accompagner ?

"Le fait que le déprimé soit accompagné, voire amené par un membre de sa famille est toujours significatif" explique le docteur Nathalie Regensberg, médecin généraliste. Il faut tenter d'analyser les raisons pour lesquelles le malade ne vient pas seul. Comprendre aussi pourquoi c'est ce membre-là, et pas un autre, qui le conduit à la consultation.

Autrement dit, si vous décidez d'accompagner un dépressif chez le médecin, vous pourrez être considéré comme un acteur à part entière de la consultation.

Autant le savoir pour mieux aider le praticien : indiquez à celui-ci les troubles qui vous ont alertés, leur date d'apparition, les événements qui semblent les avoir suscités, tout détail vous paraissant important. Ne cachez pas d'éventuels antécédents de troubles psychiques dans la famille (un médecin n'est pas là pour juger).

Si vous craignez que cette conversation choque le dépressif, il est toujours possible de téléphoner au médecin avant la consultation pour le lui dire. Lors du rendez-vous, il vous indiquera s'il faut rester ou le laisser avec son patient.

http://thebooksoflife.blog4ever.com

 

Source : doctissimo.fr

Pour Plus d’Infos :

http://creativars.over-blog.com

https://adekoujames.blog4ever.com

http://adekoujames.blogspot.com

James ADEKOU +223 78894373



13/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres